Claire PHAN
Subventions




"Dès ma rentrée à l’INSA, j’ai été intriguée par l’EAI. D’une part car j’ai toujours eu à l’idée d’intégrer, un jour, une association de solidarité internationale et d’autre part parce que les projets déjà menés par l’association me tenaient à cœur. J’ai décidé cependant d’attendre de rentrer en troisième année et ainsi d’intégrer le cycle ingénieur avant de me lancer dans l’aventure. Ceci m’a permis de réfléchir un peu plus à mes motivations et a permis de renforcer mes convictions personnelles. Je pense que mon envie d’être membre de l’équipe est née de ma volonté d’être utile. Utile, peu importe l’échelle, tant que l’impact est positif. Pouvoir mettre mon savoir et ma position privilégiée au service d’une cause qui en vaut la peine. Pour aussi gagner en expérience dans le domaine associatif, découvrir les différents postes, les démarches à effectuer et les problématiques qui en découlent. Faire partie d’une équipe de 12 personnes toutes autant motivées les unes que les autres est un réel boost.
Le domaine de la santé a pour moi une signification toute particulière. Participer à la construction du dispensaire à Madagascar est donc une énorme opportunité de pouvoir agir et aider au mieux les populations locales. J’espère en apprendre un peu plus sur moi lors de ce voyage (qui marquera de la même manière la fin de notre projet et de sa réalisation) mais surtout découvrir une culture qui m’est encore inconnue, rencontrer de nouvelles personnes qui partagent les mêmes valeurs que nous et qui ont certainement énormément de choses à nous apprendre. "