Margot VOIDIC
Trésorière




"Cela fait quelques années déjà que je souhaite participer à une aventure de solidarité internationale comme l’EAI. C’est en classe de première, lors du salon de l'etudiant, à Rennes que m’est venue l’envie. En effet, durant la journée que j’ai passée là-bas, je suis restée sur les stands de voyage humanitaire, à me renseigner. Puis, lors des portes ouvertes de l’INSA, l’EAI s’était présenté, ça m’a tout de suite donné envie de faire partie de cette association. Ce qui m’a attiré c’est le fait de faire partie de la construction d’un projet mais également de faire face à des réalités qui s’éloignent de mon quotidien. Ce qui est d’autant plus intéressant avec l’EAI c’est que c’est à nous de choisir notre projet et de le construire tout au long de l’année. De plus, c’est quelque chose de très gratifiant d’un point de vue personnel. En effet, même si notre impact est moindre il nous permet d’apporter notre pierre à l’édifice. De plus, la découverte d’une nouvelle culture et d’un nouveau mode de vie m’intéresse fortement, je suis sûre que cela va être très enrichissant.
Le projet que nous avons choisi cette année, va permettre d’améliorer les conditions de vie dans la brousse de Madagascar, un des pays les plus pauvres au monde. Ce pays est notamment en difficulté en matière de santé. De gros progrès restent à faire. En allant sur place pour la réalisation de ce projet, nous apportons notre aide à réduire cette précarité."